Expliquer la douleur – création de contenu complémentaire

Depuis le début de ce projet collaboratif, ma vision est de faire vivre une expérience aux participants. Les premières phases d'affinage de traduction et de relecture ont été riches en apprentissages et évolutions.

Vision

L’objectif de cette tâche de création sera de fournir du contenu complémentaire pour faciliter l’appropriation pédagogique de concepts présentés dans le livre Explain Pain - Expliquer la douleur.

Cette reformulation des concepts pourra se faire sur différents supports et visera à apporter un plus

  • au lecteur particulier, qui sera plus facilement touché par une métaphore qui lui parlera plus particulièrement, selon sa génération, son origine, son métier, sa culture...
  • au lecteur professionnel, en recherche de métaphores pédagogiques selon les interlocuteurs.

Cet exercice de reformulation est justement un éducatif que j'utilise en formation Expliquer la douleur avec les participants professionnels de santé. Il vise à faire réfléchir à un concept et à l'exprimer avec ses propres mots. Cela aide à l'appropriation, à "l'intégration corporelle" (par le fait de le (re)formuler).

La seconde phase de relecture par le regard et la compréhension d'autres participants est souvent source de compréhensions diverses. Cela met en lumière la difficulté de trouver un langage clair et univoque. Contrebalancée en séance par un échange et le fait de faire reformuler à l'interlocuteur pour s'assurer de la transmission du bon concept, cette difficulté ici doit être travaillée en amont (ex: précision des mots, répétition du concept, exemple clair...).

Quelques exemples de contenu

Prenons l'exemple d'un concept clé proposé :

il n'y a pas forcément de lien entre l'intensité de la douleur et le degré de lésion

Des contenus pédagogiques pour communiquer ce concept pourraient être :

Vous avez vu le joueur de foot dans le match de ce week-end, vous savez XX. Il m'a impressionnée. Il a vraiment eu mal, vu qu'ils ont dû le sortir du terrain. Pourtant vous avez vu sur les images, le joueur adverse l'a juste effleuré 🤔

Comme quoi, l'intensité de douleur et le degré de blessure initiale n'ont aucun lien !

Et sinon vous connaissez Eric Dargent ? C'est un surfeur français multiples fois récompensé. En 2011, il subit une attaque de requin qui lui arrache la jambe. Comme pour d'autres surfeurs, le choc ne déclenche pas une prise de conscience immédiate et la douleur n'est pas proportionnelle à la gravité de la blessure. Ainsi certains surfeurs décrivent qu'ils ont ressenti un gros choc sur la jambe, voire se sont concentrés sur autre chose sans réaliser qu'ils n'avaient plus de jambe : " j'ai réalisé que mon doigt était ouvert, mais je n'avais aucune idée que ma jambe avait été arrachée - Mike Coots".

Il existe ainsi de nombreux exemples où :

  • soit l'atteinte est somme toute minime, voire parfois inexistante, et pourtant la douleur importante,
  • soit, à l'inverse, la blessure est grave, et pourtant la douleur minime, voire inexistante.

Modalités

Le rôle des participants va être de laisser parler leur créativité, tout en produisant un contenu ayant un objectif clair grâce à un cadre de création et à la relecture par quelques participants au projet collaboratif, afin d'affiner le contenu.

Cette phase se déroulera par étapes :

  1. création de contenu,
  2. relecture anonyme selon une grille d'analyse critique constructive,
  3. affinage et publication sur le site web en accès libre avec attribution nominative.

D'un point de vue des ressources nécessaires :

  • les concepts à illustrer sont fournis,
  • la trame de création avec un guide pas-à-pas est fourni dans le premier mail de participation,
  • le temps de création peut prendre 10-20mn, parfois plus si du temps est nécessaire pour digérer le concept.
  • la longueur n'est pas importante. Cela peut aller de quelques phrases à une histoire plus longue. L'idée est que le contenu serve à transmettre un concept de façon claire, et que ce contenu soit ré-utilisable par des particuliers et des professionnels de santé.
  • Vous déposez votre contenu (formats divers possibles) via un formulaire en ligne qui prend moins de 10mn à remplir (moyenne des saisies déjà effectuées à ce jour).
  • La relecture consiste en une réflexion appliquée à un contenu créé par un autre participant.

J'avais initialement imaginé un délai qui me semble aujourd'hui trop court. En effet, pour laisser la chance à de futurs professionnels de santé de participer, j'ai repoussé la phase de création jusqu'en janvier (après les partiels de fin d'année).

La tâche de relecture débutera donc fin janvier-début février.

1. Création de contenu

Une fois le choix de participation exprimé, vous recevrez le guide pas-à-pas pour créer votre contenu complémentaire.

Ce guide détaille les questions clés pour vous guider dans la formulation et la création de votre contenu pédagogique.

2. Relecture constructive

Les contenus créés sont anonymisés et distribués en relecture à d'autres participants. Vous aurez vous-même en tant que créateur de la relecture d'autres contenus.

Des consignes claires avec des questionnements ciblés invitent les relecteurs à une réflexion et une critique anonyme constructive.

3. Contenu final

Les créateurs seront invités à affiner leur production. Celle-ci sera publiée en accès libre (sans utilisation commerciale) sur le site web du projet.

Les contenus seront attribués nominativement aux auteurs (les informations affichées seront au choix).

Vous voulez apporter votre pierre à cette construction collaborative ? Venez rejoindre les plus de 350 personnes déjà impliquées !

powered by Typeform

Vous voulez juste suivre l'avancée du projet ?

* champ requis

Pour en savoir plus sur les retours et l'impact des premières phases du projet, cliquez ici !

Pourquoi s'investir dans un tel projet collaboratif, cliquez ici !

Série d'articles sur le livre Explain Pain - Expliquer la douleur ainsi que sur le projet de traduction :