formation douleur

Reprendre la main face au poids des autres

Une histoire comme tant d’autres – Moi et ma douleur Je m’appelle Marie, 46 ans. J’ai des douleurs cervicales chroniques depuis 20 ans. Je réalise aujourd’hui qu’une grande partie de mon parcours sur cette problématique a été imposé par les autres. Ou plutôt, je dirais, que j’ai laissé les autres décider pour moi. Le point de départ, ça a été une sortie dans un parc d’attraction avec mon petit ami de l’époque. La bande de copains était partante pour une sorte de train qui partait en accélération à la verticale en quelques secondes. Je ne le sentais pas, mais j’ai cédé, poussée par le groupe. Et ça a été le début de mes douleurs au cou, associées à des maux de tête fréquents. Mon parcours de santé m’a ensuite fait croiser certains thérapeutes qui m’ont imposé leurs techniques, comme cet ostéo qui m’a manipulée sans me prévenir. Le craquement cervical a été une chose, mais […]
Lire la suite de l'article

Série « Moi et ma douleur »

L’objectif de cette catégorie est de proposer des vécus et des retours d’expérience pour aider à la compréhension mutuelle entre personnes touchées de douleur et leurs proches ou leurs soignants. La douleur ne se voit pas. De nombreuses personnes se retrouvent dans une errance médicale. Et parfois les relations avec l’entourage, proche ou à l’extérieur, peuvent être une difficulté supplémentaire. Dans cette rubrique, l’idée n’est pas de faire un étalage de toutes les pathologies douloureuses pouvant exister. Ces articles n’ont pas non plus pour but d’étaler plainte et apitoiement. Non, l’idée de ces partages est de mettre en avant les obstacles mais aussi les solutions trouvées, de souligner les astuces et les débrouilles au quotidien de tous les héros qui nous entourent, de se laisser inspirer par ces vécus exceptionnels. Je ne peux que souhaiter par conséquent que vous, en tant que personne douloureuse vous trouviez une façon de vous faire entendre ! en tant que […]
Lire la suite de l'article

Expliquer la douleur – pourquoi s’investir dans ce projet ?

La question est double car elle vous concerne dans votre choix de participer ou non à ce projet de traduction du livre Explain Pain – Expliquer la douleur, et elle s’applique aussi à moi. Pourquoi participer au projet ? Parce que le sujet des neurosciences est passionnant. Dans le domaine de la douleur, nombreux sont les cliniciens, les formateurs et étudiants, les chercheurs, passionnés et accros à tout ce qu’ils pourraient en apprendre de plus. Pourquoi ? Parce que les neurosciences de la douleur sont fantastiques, stimulantes et source d’espoir ! Parce que ce livre pour comprendre et expliquer la douleur est lui-aussi fantastique, stimulant et source d’espoir ! Par ailleurs, nombreuses sont les personnes touchées par la douleur qui ont vécu l’intérêt d’un traitement basé sur les connaissances actuelles. Nombreuses sont celles, aussi, qui gagneraient à mieux comprendre ce qui se passe directement en elles ou chez leurs proches douloureux. Ces particuliers trouveront dans ce projet collaboratif […]
Lire la suite de l'article

Face à la douleur : différentes paires de lunettes 🤓 😎

Chacun a sa propre conception de la douleur. Sa propre explication de pourquoi telle ou telle douleur, chez soi ou chez l’autre. Existe-t-il d’autres visions possibles ? Quelles sont les paradigmes les plus répandus actuellement ? On parle d’une nouvelle approche de la douleur. Mais finalement c’est quoi cette nouvelle vision de la douleur ? Reconceptualisation de la douleur La conception la plus communément admise pour la douleur est celle d’une origine biomédicale. Ainsi, de façon linéaire on considérera un lien direct entre atteinte tissulaire et douleur, dans un sens comme dans l’autre. Dans cette vision de la douleur donc, on considérera que s’il y a une douleur, c’est qu’il y a une lésion tissulaire, biologique, pathologique. Et inversement que s’il y a une lésion, il y aura une douleur, proportionnelle au degré de lésion. Ce modèle biomédical a encore la vie dure. En effet, pendant longtemps la seule alternative à un problème douloureux où on ne […]
Lire la suite de l'article

La douleur, une occasion de sortir de sa zone de confort

Comme me disait une des premières patientes que j’ai pu traiter avec une approche moins biomédicale et plus globale : « si j’avais pu choisir, j’aurais préféré ne pas avoir de douleurs. Mais finalement cette expérience m’a permis d’apprendre des choses sur moi ». Dans cet esprit, pourrait-on voir la douleur comme un tremplin, une excuse ou une incitation à changer d’habitudes, à faire évoluer nos croyances et nos comportements ? En bref, pourrait-on voir la douleur comme un levier pour sortir de notre zone de confort ? La zone de confort, qu’est-ce que c’est ? Partons d’une définition de cette zone de confort d’un point de vue psychologique. On parle d’un état dans lequel une personne se sent à l’aise. Il s’agit d’un positionnement connu qui assure un faible niveau d’anxiété, et qui évite le stress de trop de nouveauté. Ainsi la zone de confort permet un niveau stable d’émotions, d’activité, de performances. C’est un espace de sécurité. Mais […]
Lire la suite de l'article

La douleur, c’est parfois comme se faire larguer

J’imagine que ces paroles de Calogero ne parlent pas qu’à moi 😉 Vous avez sûrement vécu directement ou soutenu un proche qui a vécu ce clash 💔, parfois inattendu et incompréhensible, dans une relation de couple ! Et si la douleur était parfois tout aussi incompréhensible… Cette métaphore va explorer les similitudes entre douleur et rupture amoureuse. Non pas à dire que toutes les ruptures amoureuses 💔 et toutes les douleurs se calquent sur le même modèle ! Mais cette analogie sera bien parlante pour certains et permettra des déclics et des prises de conscience pour avancer.   Quand l’amour coule de source Tout est tellement naturel quand on est en couple. On se dit que le quotidien va se dérouler sans qu’on ait trop besoin de se forcer. On prend certaines habitudes pour acquises. Ça vous est peut-être arrivé ? Et puis le jour où tout s’écroule 💔, vous ne comprenez rien. Vous n’avez […]
Lire la suite de l'article

Ma vision du futur, du béton à la transmission pérenne

Je m’appelle Marie Bacelon et j’ai créé ABC Douleur. Pourquoi ABC Douleur ? On pourrait dire que je suis arrivée là par hasard 😏. Mais que j’ai tout fait pour que ça arrive 😀! Après un début de carrière kiné confortable, j’ai décidé de transmettre ma passion pour la révolution dans la prise en charge de la douleur. Voici quelques moments forts qui expliquent pourquoi mon parcours m’a amenée jusqu’ici, et ce qui me motive pour la suite. En effet, rien ne me prédestinait à organiser des formations sur la douleur. De formation scientifique, je m’étais lancée dans une carrière d’ingénieur dans le génie civil. Tête dans le béton, et mains dans les plans et les chiffrages (ou inversement 🤪). Je me suis reconvertie en kiné libérale pour être autonome dans mon métier et choisir mes horaires. C’était tellement dur d’être à 8h au boulot 😴, moi qui suis du soir. Et, par dessus tout, […]
Lire la suite de l'article

La douleur, c’est parfois comme les monstres sous le lit

Je suis fan de Calvin et Hobbes depuis que Renae, assistante d’anglais au lycée m’a fait découvrir ce duo attachant. Un des thèmes récurrents de cette BD est celui des monstres sous le lit. 😨 Ainsi Calvin va régulièrement leur demander s’ils sont là (et ils répondent que « NON » 🤞, bien sûr).Imaginons que son père sorte en éteignant la lumière et sans vérifier sous le lit. Il peut alors se faire toute une histoire. Ce qui l’amènera à des choix extrêmes (et bien rigolos en ce qui me concerne 🤣).Il va par exemple : chercher à s’échapper par la fenêtre ou démonter sa chambre pour attaquer ces monstres, au grand dam de ses parents ☹️ qui attendent juste qu’il éteigne la lumière et s’endorme enfin ! Peut-être l’avez-vous expérimentée cette peur des monstres 😨, vous-même enfant ou en tant que parents. Peut-être vous rappelez-vous que cette peur des monstres 😨 sous le lit […]
Lire la suite de l'article

Mes douleurs m’ont appris à écouter la différence de l’autre

Une histoire comme tant d’autres – Moi créatrice et ma douleur Laure est danseuse, engagée dans la chorégraphie et dans la pédagogie. Les douleurs ont modifié son approche de la danse et particulièrement de la chorégraphie. Explorer son témoignage ici ! Déclics et changements La douleur du doute Au bout de 20 ans de critiques, mon super bouclier de blindage (face aux critiques) est en train de se fissurer. Ces critiques de déconstruction créent le doute. Et on n’est plus actif dans la création, ça suscite des questionnements qui remettent en question mon activité. Mais j’ai eu des signes que la danse est vraiment le milieu pour moi. Même si c’est une douleur, parce qu’au quotidien c’est un peu comme un combat à défendre, associé à une angoisse financière liée à la vie d’artiste. Explorez ce passage. Écouter ici ! Les douleurs qui exposent les faiblesses et forcent à s’adapter Au conservatoire, l’extrême exigence a […]
Lire la suite de l'article

La douleur m’a offert un autre regard sur mon activité

Une histoire comme tant d’autres – Moi créatrice et ma douleur Elodie est décorartiste écoresponsable. Elle crée des objets uniques à partir de matériaux recyclés. La douleur a fait évoluer son activité. Explorer son témoignage ici ! Déclics et changements La douleur pour prendre du recul Avec les douleurs, il a fallu que je me pose… et que je me pose des questions. Pour moi la douleur est une somatisation qui me montre qu’il y a quelque chose à l’intérieur de moi qui fait qu’il y a quelque chose de pas juste. La douleur me permet de me poser les bonnes questions ! Ça m’a permis de me positionner. Dans mon activité professionnelle, ces questions étaient : est-ce que je suis dans la bonne voie, est-ce qu’il n’y a pas des choses à modifier, dans ma façon de travailler, dans l’orientation que je veux mettre en place… La douleur t’empêche de travailler ou d’aller vers […]
Lire la suite de l'article

La douleur me permet de me sentir vivante dans la création

Une histoire comme tant d’autres – Moi créatrice et ma douleur Charlène est art-thérapeute en devenir. La douleur, liée à une maladie génétique, l’accompagne depuis la naissance. Quand je dessine, que je crée, que j’écris longtemps, ou sur des mouvements répétitifs, ça va me provoquer des brûlures. Malgré ces douleurs, ça n’a jamais remis en question mon envie de créer et de dessiner. Explorer son témoignage ici ! Déclics et changements J’apprends à écouter ma douleur, à m’écouter, à écouter mon corps. J’ai appris à m’écouter avec bienveillance sans me dire que je suis nulle. C’est important de faire de sa particularité une force dans sa vie et je m’y attelle chaque jour ! Explorez ce passage. Écouter ici ! Douleur et créativité J’ai appris à vivre avec la douleur. C’est une aide qui m’apprend à me centrer sur ma création. Ça m’aide à l’accepter, à accepter ma maladie. Je mets la douleur au profit […]
Lire la suite de l'article

La douleur qui libère la créativité

Une histoire comme tant d’autres – Moi créatrice et ma douleur Anne, créatrice designer travaille essentiellement le papier et l’aquarelle. Elle travaille à son compte, réalise des commandes à la demande, du sur-mesure qu’elle adore. Elle n’a pas toujours exercé ce métier, et a enfin décidé de se lancer il y a 2 ans et demi. Cependant elle a dû mettre (pour un temps) ses créations et son travail en stand-by depuis 6 mois à cause des douleurs qui entraînent des difficultés de réalisation technique. « J’avais choisi de me mettre à mon compte comme une évidence de vouloir enfin m’épanouir, et à mon rythme. Mais j’étais, là encore, la tête dans le guidon, et même plus qu’avant car j’avais cet objectif de subvenir à mes besoins le plus vite possible tout en me défoulant dans mon travail/passion pour fuir ma douleur. Bilan : je faisais l’autruche, travaillant des heures dans ce truc que j’aime au point […]
Lire la suite de l'article

La douleur donne un regard sur le monde

Une histoire comme tant d’autres – Moi créatrice et ma douleur Agnès est artiste peintre. Mon histoire avec les douleurs remonte à l’enfance, avec une histoire difficile avec mes parents et ma grande sœur. Des proches de la famille, artistes peintres, m’ont élevée et m’ont donné ce moyen de la peinture pour communiquer. C’est grâce à la peinture que j’ai communiqué mes ressentis depuis petite. Après des études et une carrière loin de ma vocation pendant 20 ans, j’ai tout lâché pour reprendre les beaux-arts. Explorer ici le témoignage d’Agnès ! Douleur et créativité La douleur donne un regard différent Je pense que ma propre douleur, mon propre ressenti de vilain petit canard dans ma famille m’a perméabilisée à voir la douleur de la société. Pour moi la douleur c’est une présence à l’intérieur de soi mais c’est aussi une présence externe. Exprimer ce regard dans son art Mon vécu m’a permis d’être un témoin […]
Lire la suite de l'article

La douleur est devenue une bonne copine

Une histoire comme tant d’autres – Moi et ma douleur Je m’appelle Anne, j’ai 49 ans. J’ai monté mon entreprise créative il y a 2 ans : artisan du papier et artisan d’art.Je suis naturellement très curieuse, je suis créative. Je me donne toujours à fond dans ce que je fais. Et le problème de fond est peut-être là avec la douleur. Après mon dernier emploi en EHPAD, j’ai fini presque en burn-out avec des douleurs chroniques importantes, dues à des gestes répétitifs, à des tensions et à un accident de moto. Je voulais beaucoup « faire malgré la douleur », à forcer ! Dans ce témoignage vidéo, Anne explique comment elle a transformé sa relation à la douleur. Voici quelques moments clés de notre échange. Déclic – Retrouver une joie de vivre En 2 mois d’accompagnement, déjà tellement de choses ont changé pour moi ! C’est assez incroyable. Je me sens plutôt rayonnante. J’ai des projets d’avenir […]
Lire la suite de l'article

La douleur tremplin pour m’épanouir dans ma vie d’artiste

Une histoire comme tant d’autres – Moi créatrice et ma douleur Sylvia, ancienne infirmière a vécu un burn-out et de multiples douleurs. C’est aussi une épreuve qui l’a menée vers la créativité. Je travaille aujourd’hui comme artiste spirituelle, cela est l’aboutissement de tout un parcours douloureux, qui a fait qu’aujourd’hui je m’autorise à m’épanouir dans ma vie d’artiste Explorer ici ce passage du témoignage de Sylvia ! Cette phase a été un tremplin pour aller vers une autre expérience de vie et vers un travail qui convenait à mon âme. Écouter ici ! Déclics et changements Le déclic ça a vraiment été de comprendre que la douleur physique est en lien avec l’émotionnel. Est-ce que j’ai envie d’aller explorer ce que mon corps est en train de me dire ou est-ce que j’ai envie de continuer à être dans la douleur et ne pas comprendre ce que mon corps est en train d’exprimer ? Ça […]
Lire la suite de l'article

Témoignages « Moi créatrice et ma douleur »

Elles sont artistes, créatrices, entrepreneures. Elles créent des œuvres, des produits, des services qui nous émeuvent. Elles vivent de leur art, de leur créativité, de leur rapport unique au monde. Mais la douleur s’est invitée et est venue ébranler leur passion. Elles se sont questionnées, ont douté. Que la douleur ait disparu ou qu’elle soit encore présente, elles ont évolué à travers cet obstacle. Leurs partages inspirants nous exposent les multiples possibles face à la douleur. Elles osent ici parler de leurs expériences. Elles ne sont pas à faire étalage de leur douleur. Parfois elles en ont parlé, parfois cet échange est la première expression publique de leur vécu avec les symptômes. Pour certaines, notre discussion a permis de dévoiler consciemment la place et l’impact que la douleur a pu avoir dans leur art et leur créativité. Dans une catégorie plus large de vécus et de retours d’expérience avec la douleur, cette série de témoignages […]
Lire la suite de l'article

De la douleur à une philosophie de vie

Une histoire comme tant d’autres – Moi et ma douleur Je m’appelle Nathalie, j’ai 56 ans. Mon histoire de santé est passé par un diagnostic de diabète à 9 ans, puis des raideurs articulaires dès l’âge de 20 ans et ensuite les douleurs multiples. Les différents médecins croisés ont considéré que mes douleurs étaient en lien avec le diabète. Vous pouvez découvrir, dans un précédent témoignage, l’état d’esprit et le changement de vision de la douleur qui a eu lieu. Déclic – Des outils pour agir Avant, pour moi, la douleur c’était quelque chose d’inéluctable, qui allait progresser dans le mauvais sens, qui allait s’amplifier, et contre laquelle je ne pouvais rien. Alors que, maintenant, je sais que je peux être douloureuse, mais je sais aussi que je peux agir, que je peux la calmer et que je peux m’en sortir. C’est énorme ! J’ai à la fois des outils au niveau mental et au niveau […]
Lire la suite de l'article

Vers une nouvelle relation avec la douleur

Une histoire comme tant d’autres – Moi et ma douleur Je m’appelle Nathalie, j’ai 56 ans. Toute jeune, j’ai fait beaucoup de danse et dès l’âge de 20 ans j’ai commencé à avoir des raideurs articulaires qui m’interpellaient. Les médecins les mettaient en lien avec mon diabète (diagnostiqué à mes 9 ans). Et puis c’est passé, les années sont passées et les douleurs ont commencé à apparaître progressivement au niveau de ces articulations. De la hanche droite à la hanche gauche, puis l’épaule droite, et l’épaule gauche… Mais le refrain n’a pas changé : « c’est sûrement dû au diabète ». Personne ne pouvait l’expliquer. Du théâtre à la vraie vie Le retour que j’avais des médecins, à chaque fois que j’en voyais un, était identique. Ils mettaient en lien la douleur avec mon diabète. Parce qu’ils ne savaient pas expliquer la douleur ! Ils ne voyaient pas d’où ça venait, malgré tous les examens qu’ils me faisaient faire. […]
Lire la suite de l'article