formation douleur

Le corps est adaptable

« Faire preuve de souplesse,s’adapter,épouser les aspérités,prendre appui parfois pour se consolider,se laisser façonner,poursuivre son chemin,sans répit … Pour survivre,il faut pénétrer au cœur du problème,ressentir au plus près les choses,quitte à prendre sur soi.Parce que l »arbre tordu vit sa vie,l’arbre droit finit en planche. » La santé est décrite comme un état de bien-être physique, mental et social (OMS). Régulièrement, la vie déséquilibre ce système : une blessure ou un accident qui fragilise le corps, des pressions au travail, des difficultés de couple ou tant d’autres évènements qui déstabilisent nos vies. S’installent insidieusement une perte de vigilance, des troubles du sommeil, du stress, et c’est le début du cercle vicieux. Le bien-être diminue voire disparait et c’est la douleur qui prend la place … au niveau de la nuque, des épaules … pendant un temps court (moins de 6 semaines), la douleur est dite « aiguë ». Mais parfois, cette douleur s’installe plus longtemps (plus de 3 mois), elle […]
Lire la suite de l'article

Atchoum

La douleur est une réaction du système nerveux face à une menace. Mais le système nerveux n’est pas le seul à réagir en cas de danger. C’est d’ailleurs le rôle principal du système immunitaire, qui détecte les menaces (virus, bactéries, blessures…) et réagit pour protéger le corps. Mais parfois, le système immunitaire s’emballe. Avez-vous des allergies ou connaissez vous des gens qui en souffrent ? Dans ce cas, le système immunitaire détecte des intrus qui ne constituent pas un danger (pollen, poils de chat, arachide) et déclenche une réaction qui peut être très forte (pensez à un enfant allergique aux arachides qui ne parvient plus à respirer à cause d’un œdème de la gorge suite à l’ingestion de cacahuètes). Le problème ici n’est plus l’intrus, mais le système immunitaire, devenu trop sensible ! Et savez-vous comment on peut améliorer les allergies ? Par de la désensibilisation, en prenant de petites doses de l’allergène pour que […]
Lire la suite de l'article

La douleur est comme un bouquet de fleurs

La douleur est multifactorielle. Ça signifie qu’elle dépend de nombreux facteurs. Elle est comme un bouquet de fleurs. Parfois, vous avez un grand bouquet de roses au milieu de votre salon. Il attire votre regard en permanence et vous sentez son odeur partout dans la maison. Il vous fait ressentir des émotions, et influence votre humeur, vos pensées et vos actions. Et ce bouquet finit par faner, et la vie reprend son cours. La douleur, après une blessure, fonctionne de la même manière. Elle accapare toute votre attention, vous fait vous sentir déprimé, vous provoque des pensées négatives et vous fait agir différemment de d’habitude. Et dans la majorité des cas, elle passe avec le temps, comme un bouquet qui fane… Mais parfois, la douleur persiste avec le temps. Comment expliquer cela ? Les roses ne faneraient-elles pas ? Si, bien sûr, mais elles cachaient en fait d’autres fleurs, qui forment un bouquet de toutes les couleurs. […]
Lire la suite de l'article

Expliquer la douleur – Et la suite ?

La fin de ce projet collaboratif a débouché sur la sortie de la version française Expliquer la douleur. Un accomplissement Avec vous tous qui avez œuvré à la réalisation de ce projet, avec vous qui m’avez soutenue au fil de ces mois, je peux célébrer cet accomplissement. La traduction avec ses relectures et corrections m’a demandé 190 heures de travail. Le projet collaboratif associé a nécessité 600 heures supplémentaires. Je suis heureuse que le livre soit en passe de paraître enfin. Malgré tout, je réalise qu’il n’est pas plus important que tous les moments partagés au cours du chemin. Je ne crois pas que ce soit dans une quête de réussite, de gloire ni de richesse que l’on trouve son équilibre. Ce qui me motive encore et toujours, c’est le fait d’appréhender les différentes dimensions du vécu douloureux afin de simplifier son abord, et de partager ces compréhensions. Une révolution en marche Un livre d’actualité? […]
Lire la suite de l'article

Reprendre la main face au poids des autres

Une histoire comme tant d’autres – Moi et ma douleur Je m’appelle Marie, 46 ans. J’ai des douleurs cervicales chroniques depuis 20 ans. Je réalise aujourd’hui qu’une grande partie de mon parcours sur cette problématique a été imposé par les autres. Ou plutôt, je dirais, que j’ai laissé les autres décider pour moi. Le point de départ, ça a été une sortie dans un parc d’attraction avec mon petit ami de l’époque. La bande de copains était partante pour une sorte de train qui partait en accélération à la verticale en quelques secondes. Je ne le sentais pas, mais j’ai cédé, poussée par le groupe. Et ça a été le début de mes douleurs au cou, associées à des maux de tête fréquents. Mon parcours de santé m’a ensuite fait croiser certains thérapeutes qui m’ont imposé leurs techniques, comme cet ostéo qui m’a manipulée sans me prévenir. Le craquement cervical a été une chose, mais […]
Lire la suite de l'article

Il faut parfois souffrir pour guérir

L’idée de cette phrase, que je dis souvent à mes patients, c’est de leur montrer que la douleur peut être un signal positif et nécessaire pour améliorer une condition, si celle-ci est comprise et contrôlée.  C’est une phrase simple qui sert à dédiaboliser cette notion, pour que les patients la voient comme quelque chose de bénéfique pour eux, et qu’ils aient moins d’appréhension, notamment lors de la réalisation de leurs d’exercices. Note à l’intention du lecteur : Le sens des mots devrait être expliqué par le thérapeute en complément. Auteur : Guillaume Chauvet Visuel de Hans Reniers on Unsplash Cette création a émergée lors du projet collaboratif autour de la traduction du livre Explain Pain – Expliquer la douleur. Venez découvrir d’autres créations ici !
Lire la suite de l'article

Le cycliste et le géant

Ce récit s’adresse à tous, même s’il s’agit ici d’un jeune cycliste, il fonctionne aussi avec un enfant ou une personne plus âgée. Finalement, tout le monde a déjà fait du vélo ! La douleur est quelque chose de formidable quand on s’y intéresse, notre corps est capable de prouesses magnifiques qui peuvent nous surprendre. Cette histoire est faite pour comprendre que la douleur dépend du contexte. Cette histoire parle de vélo, plus précisément d’un jeune cycliste, assez doué pour le vélo mais qui n’avait jamais fait de grands exploits. Un jour, pour séduire une jeune femme, ce cycliste a raconté pouvoir gravir tous les plus grands cols. Ni une, ni deux, la jeune femme lui demanda de gravir le géant de Provence, le Mont Ventoux. Le jeune cycliste n’avait jamais gravi un seul col et de nombreuses fois en s’entrainant il avait abandonné à cause de douleurs dans les jambes. La date de l’ascension […]
Lire la suite de l'article

Stop à l’errance du diagnostic pour limiter l’errance thérapeutique

Des lumbagos chroniques m’amènent à une intervention chirurgicale début 1999, une arthrodèse. Celle-ci donne des résultats spectaculaires mais en février 2001, des douleurs sont apparues assez violemment. Après presque deux années d’alitement, d’examens divers, d’ablation du matériel de l’arthrodèse, de traitements médicamenteux et orthopédiques, le verdict tombe : il n’y a pas de solution envisageable pour une guérison. Il apparaît que la stimulation transcutanée me donne quelques pas d’autonomie. En juillet 2003, je suis implantée d’un neuro-stimulateur. De quelques pas, je marche sur plusieurs mètres et je peux rester assise dans mon fauteuil roulant deux heures par jour. L’amélioration est considérable mais la durée est courte puisque pendant l’été 2004 le matériel ne fonctionne plus, la durée de vie a expiré. A cette époque un seul matériel est au cahier des charges de la CPAM Caisse Primaire d’Assurance Maladie. Il a été demandé l’accord au médecin conseil pour un matériel plus adapté à ma situation […]
Lire la suite de l'article

Pour une meilleure compréhension mutuelle

Auteur : Nathalie Ridel, Aide aux Patients (Éducation thérapeutique et droit de la santé) Visuel de ElisaRiva Cette création a émergée lors du projet collaboratif autour de la traduction du livre Explain Pain – Expliquer la douleur. Venez découvrir d’autres créations ici !
Lire la suite de l'article

Pour un quotidien amélioré

Auteur : Nathalie Ridel, Aide aux Patients (Éducation thérapeutique et droit de la santé) Visuel Max Pixel Cette création a émergée lors du projet collaboratif autour de la traduction du livre Explain Pain – Expliquer la douleur. Venez découvrir d’autres créations ici !
Lire la suite de l'article