changer son rapport à la douleur - ABC Douleur

De la douleur à une philosophie de vie

Une histoire comme tant d’autres – Moi et ma douleur

Je m’appelle Nathalie, j'ai 56 ans. Mon histoire de santé est passé par un diagnostic de diabète à 9 ans, puis des raideurs articulaires dès l'âge de 20 ans et ensuite les douleurs multiples. Les différents médecins croisés ont considéré que mes douleurs étaient en lien avec le diabète.

Vous pouvez découvrir, dans un précédent témoignage, l'état d'esprit et le changement de vision de la douleur qui a eu lieu.

Déclic - Des outils pour agir

Avant, pour moi, la douleur c’était quelque chose d’inéluctable, qui allait progresser dans le mauvais sens, qui allait s’amplifier, et contre laquelle je ne pouvais rien.

Alors que, maintenant, je sais que je peux être douloureuse, mais je sais aussi que je peux agir, que je peux la calmer et que je peux m’en sortir. C’est énorme !

J’ai à la fois des outils au niveau mental et au niveau physique.

Au niveau mental, les cocons* ça marche vraiment et ce ne sont pas les mêmes qu’au début de notre rencontre. Cela a évolué, je me suis approprié d’autres cocons qui n’ont rien à voir avec les premiers. *Ce sont des outils qui me permettent de donner moins de place à la douleur en jouant sur mon état d’esprit et mon état d’humeur.

Après, j’ai souvent recours aux exercices de respiration. J’ai appris à respirer, ce qui a toujours été chez moi un problème. J’ai appris à réellement respirer, à ne plus bloquer tout ce que je voulais contenir en moi aussi. C’était pour moi une façon de tout maîtriser. Le fait de bien respirer, amplement, m’aide. Au besoin quand j’ai vraiment du mal, je réécoute l’enregistrement de relaxation que nous avions fait ensemble.

Enfin, le matin, par exemple si je suis douloureuse, je vais faire mon programme d’exercices physiques, en adaptant selon les jours, avec des exercices de tonification et ceux d’étirements. Ça m’aide aussi à libérer ma respiration et je me sens bien après.

Changer de posture dans la vie

D'un nouveau regard sur la douleur...

Aujourd’hui je ne cherche pas à comprendre pourquoi j’ai des douleurs. Je ne pense pas chercher de diagnostic.

Je vais aussi plus la mettre en lien avec ce qui se passe au niveau de mon mental.

Ce qui est sûr, c’est qu’elle est avec moi. J’apprends à l’apprivoiser, je dirais.

Après, bien sûr que j’aimerais ne plus du tout souffrir, ne plus avoir de raideurs, c’est clair. Mais je fais avec, je l’accepte et je l’apprivoise. Elle m’accompagne et je l’accompagne aussi. Au lieu d’être contre, j’essaie d’être avec !

J’ai déjà toujours eu ce positionnement par rapport à mon diabète, un peu cette impression qu'il m’a permis d’être ce que je suis. Bien sûr je ne vis pas bien ce qui peut être vraiment pénible, comme les répercussions au niveau des yeux. Ça c’est très clair. Mais je pense que ça m’a apporté une maturité très jeune. Et je pense que ça fait partie de moi.

Je me suis souvent posé la question de savoir si j’arriverais à trouver mes repères si je n’étais plus diabétique. En sachant que je me dis que ça serait quand même génial de ne pas être diabétique. Mais je ne vais pas être dans le regret à me dire « ah ma pauvre fille, tu es diabétique… ».

Ça n’a jamais été ça et c’est pareil pour la douleur maintenant. Je ne me dis pas « ah ma pauvre fille, tu as mal, mais qu’est-ce que tu vas devenir… ».

Non ! Je vis avec et elle m’accompagne et elle m’a permis d’évoluer, ça c’est clair !

... à un nouveau regard sur la vie

J’en suis au stade où je considère que ma douleur me permet d’évoluer.

Au-delà de transformer ma vision de la douleur, j’ai aussi du coup une vision plus positive par rapport à ce qui se passe, par rapport au recul qu’on peut prendre, par rapport à ce qu’on vit, par rapport à cette panique que je n’ai plus. Tout cela forcément ça change ma vision globale de la vie.

Derniers échanges

Nathalie :

"Merci pour ce moment d’échange, et si je peux aujourd’hui partager comme ça c’est grâce à la confiance qu’on a créée ensemble au fil de nos rencontres, et grâce à la transformation que j’ai vécue. Ça me permet de transmettre ce message d’espoir pour d’autres.

Marie :

Merci à vous pour votre partage tout en authenticité ! Pour moi cette occasion est aussi de vous offrir la possibilité que votre vécu avec la douleur puisse influencer d’autres personnes, de vous permettre cette prise de recul sur votre évolution. Et ça peut donner encore plus de sens à votre cheminement d’exprimer votre vécu, d’être reconnue et entendue, et que votre douleur et les obstacles surmontés ne soient pas vains en permettant cet échange inspirant."

Témoignages Moi & ma douleur

Ce retour d'expérience fait partie des témoignages récoltés dans le projet "Moi et ma douleur", avec des objectifs de sensibilisation et d'inspiration.

Vous pouvez partager comment ce vécu vous touche ou résonne pour vous en commentaire.

Au-delà de la richesse que cet échange avec Nathalie m’a apporté, recevez-vous son témoignage comme un message d'espoir, vous aussi ?

Le témoignage de Nathalie vous touche-t-il ? Vous inspire-t-il positivement ? Son témoignage vous donne-t-il l’envie de bouger, d’évoluer ?

Vous voulez aller plus loin et vous sentez que c'est le moment pour vous de reprendre la main face à la douleur ? Cliquez ici pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.