formation douleur

Expliquer la douleur – pourquoi s’investir dans ce projet ?

La question est double car elle vous concerne dans votre choix de participer ou non à ce projet de traduction du livre Explain Pain – Expliquer la douleur, et elle s’applique aussi à moi. Pourquoi participer au projet ? Parce que le sujet des neurosciences est passionnant. Dans le domaine de la douleur, nombreux sont les cliniciens, les formateurs et étudiants, les chercheurs, passionnés et accros à tout ce qu’ils pourraient en apprendre de plus. Pourquoi ? Parce que les neurosciences de la douleur sont fantastiques, stimulantes et source d’espoir ! Parce que ce livre pour comprendre et expliquer la douleur est lui-aussi fantastique, stimulant et source d’espoir ! Par ailleurs, nombreuses sont les personnes touchées par la douleur qui ont vécu l’intérêt d’un traitement basé sur les connaissances actuelles. Nombreuses sont celles, aussi, qui gagneraient à mieux comprendre ce qui se passe directement en elles ou chez leurs proches douloureux. Ces particuliers trouveront dans ce projet collaboratif […]
Lire la suite de l'article

Face à la douleur : différentes paires de lunettes 🤓 😎

Chacun a sa propre conception de la douleur. Sa propre explication de pourquoi telle ou telle douleur, chez soi ou chez l’autre. Existe-t-il d’autres visions possibles ? Quelles sont les paradigmes les plus répandus actuellement ? On parle d’une nouvelle approche de la douleur. Mais finalement c’est quoi cette nouvelle vision de la douleur ? Reconceptualisation de la douleur La conception la plus communément admise pour la douleur est celle d’une origine biomédicale. Ainsi, de façon linéaire on considérera un lien direct entre atteinte tissulaire et douleur, dans un sens comme dans l’autre. Dans cette vision de la douleur donc, on considérera que s’il y a une douleur, c’est qu’il y a une lésion tissulaire, biologique, pathologique. Et inversement que s’il y a une lésion, il y aura une douleur, proportionnelle au degré de lésion. Ce modèle biomédical a encore la vie dure. En effet, pendant longtemps la seule alternative à un problème douloureux où on ne […]
Lire la suite de l'article

La douleur, une occasion de sortir de sa zone de confort

Comme me disait une des premières patientes que j’ai pu traiter avec une approche moins biomédicale et plus globale : « si j’avais pu choisir, j’aurais préféré ne pas avoir de douleurs. Mais finalement cette expérience m’a permis d’apprendre des choses sur moi ». Dans cet esprit, pourrait-on voir la douleur comme un tremplin, une excuse ou une incitation à changer d’habitudes, à faire évoluer nos croyances et nos comportements ? En bref, pourrait-on voir la douleur comme un levier pour sortir de notre zone de confort ? La zone de confort, qu’est-ce que c’est ? Partons d’une définition de cette zone de confort d’un point de vue psychologique. On parle d’un état dans lequel une personne se sent à l’aise. Il s’agit d’un positionnement connu qui assure un faible niveau d’anxiété, et qui évite le stress de trop de nouveauté. Ainsi la zone de confort permet un niveau stable d’émotions, d’activité, de performances. C’est un espace de sécurité. Mais […]
Lire la suite de l'article

La douleur, c’est parfois comme se faire larguer

J’imagine que ces paroles de Calogero ne parlent pas qu’à moi 😉 Vous avez sûrement vécu directement ou soutenu un proche qui a vécu ce clash 💔, parfois inattendu et incompréhensible, dans une relation de couple ! Et si la douleur était parfois tout aussi incompréhensible… Cette métaphore va explorer les similitudes entre douleur et rupture amoureuse. Non pas à dire que toutes les ruptures amoureuses 💔 et toutes les douleurs se calquent sur le même modèle ! Mais cette analogie sera bien parlante pour certains et permettra des déclics et des prises de conscience pour avancer.   Quand l’amour coule de source Tout est tellement naturel quand on est en couple. On se dit que le quotidien va se dérouler sans qu’on ait trop besoin de se forcer. On prend certaines habitudes pour acquises. Ça vous est peut-être arrivé ? Et puis le jour où tout s’écroule 💔, vous ne comprenez rien. Vous n’avez […]
Lire la suite de l'article

Ma vision du futur, du béton à la transmission pérenne

Je m’appelle Marie Bacelon et j’ai créé ABC Douleur. Pourquoi ABC Douleur ? On pourrait dire que je suis arrivée là par hasard 😏. Mais que j’ai tout fait pour que ça arrive 😀! Après un début de carrière kiné confortable, j’ai décidé de transmettre ma passion pour la révolution dans la prise en charge de la douleur. Voici quelques moments forts qui expliquent pourquoi mon parcours m’a amenée jusqu’ici, et ce qui me motive pour la suite. En effet, rien ne me prédestinait à organiser des formations sur la douleur. De formation scientifique, je m’étais lancée dans une carrière d’ingénieur dans le génie civil. Tête dans le béton, et mains dans les plans et les chiffrages (ou inversement 🤪). Je me suis reconvertie en kiné libérale pour être autonome dans mon métier et choisir mes horaires. C’était tellement dur d’être à 8h au boulot 😴, moi qui suis du soir. Et, par dessus tout, […]
Lire la suite de l'article

La douleur, c’est parfois comme les monstres sous le lit

Je suis fan de Calvin et Hobbes depuis que Renae, assistante d’anglais au lycée m’a fait découvrir ce duo attachant. Un des thèmes récurrents de cette BD est celui des monstres sous le lit. 😨 Ainsi Calvin va régulièrement leur demander s’ils sont là (et ils répondent que « NON » 🤞, bien sûr).Imaginons que son père sorte en éteignant la lumière et sans vérifier sous le lit. Il peut alors se faire toute une histoire. Ce qui l’amènera à des choix extrêmes (et bien rigolos en ce qui me concerne 🤣).Il va par exemple : chercher à s’échapper par la fenêtre ou démonter sa chambre pour attaquer ces monstres, au grand dam de ses parents ☹️ qui attendent juste qu’il éteigne la lumière et s’endorme enfin ! Peut-être l’avez-vous expérimentée cette peur des monstres 😨, vous-même enfant ou en tant que parents. Peut-être vous rappelez-vous que cette peur des monstres 😨 sous le lit […]
Lire la suite de l'article

L’éducation thérapeutique c’est comme l’amour

On peut considérer que l’amour n’est pas un état d’être mais plutôt une résultante d’actions. Pour l’éducation thérapeutique, c’est la même chose. L’amour est comme un sentiment secondaire On considère parfois l’amour comme quelque chose d’automatique. Ainsi, on se place passivement à vivre ce sentiment involontaire. Or, tous ceux qui ont vécu une histoire d’amour assez longue en couple, ou tous ceux qui ont des enfants ou des proches qu’ils aiment, savent bien que l’amour n’est pas à nous tomber brutalement dessus une fois pour toutes ! Une discussion avec un ami indien m’a fait réaliser que notre conception occidentale de l’amour nous a peut-être induits en erreur. Dans un mariage arrangé, l’amour se construit petit à petit parce que la personne est gentille, nous plait, que nous construisons ensemble… Ainsi l’amour peut être volontaire, peut se programmer. Certains décrivent ainsi différentes actions constitutives de l’état d’amour et engendrant ce sentiment d’amour : le mots gentils, compliments […]
Lire la suite de l'article

Expliquer la douleur – A qui s’adresse ce livre ?

Ce livre Explain pain – Expliquer la douleur © NOI a lancé une révolution dans l’approche de la douleur depuis maintenant plus de 15 ans, par un contenu scientifiquement étayé mais vulgarisé pour le rendre accessible à tous. Les différents publics Ainsi les personnes douloureuses comprendront mieux comment fonctionne leur douleur. Avoir une vision exacte des mécanismes leur permettra de (re)devenir acteurs face à la douleur, de mieux adapter leurs choix et leurs comportements. Elles seront à même de se lancer dans un chemin de récupération scientifiquement validé. On apprend à redevenir actif face à la douleur. Cela passe par des exercices physiques ou de relaxation, mais aussi par une meilleure compréhension. Apprendre sur les processus de la douleur, sur les médicaments, sur les pensées et les émotions permet d’agir différemment. Comprendre par quels outils et techniques modifier les réactions de notre système nerveux est aussi essentiel. Retour d’une patiente en rééducation pluridisciplinaire Par ailleurs les accompagnants […]
Lire la suite de l'article