Education thérapeutique et amour - ABC Douleur

L’éducation thérapeutique c’est comme l’amour

On peut considérer que l’amour n’est pas un état d’être mais plutôt une résultante d’actions. Pour l’éducation thérapeutique, c’est la même chose.

L’amour est comme un sentiment secondaire

On considère parfois l’amour comme quelque chose d’automatique. Ainsi, on se place passivement à vivre ce sentiment involontaire.

Or, tous ceux qui ont vécu une histoire d’amour assez longue en couple, ou tous ceux qui ont des enfants ou des proches qu’ils aiment, savent bien que l’amour n’est pas à nous tomber brutalement dessus une fois pour toutes !

Une discussion avec un ami indien m’a fait réaliser que notre conception occidentale de l’amour nous a peut-être induits en erreur. Dans un mariage arrangé, l’amour se construit petit à petit parce que la personne est gentille, nous plait, que nous construisons ensemble…

Education thérapeutique et amour : des conséquences - réflexion ABC Douleur
L’amour est la résultante de l’action d’aimer

Ainsi l’amour peut être volontaire, peut se programmer. Certains décrivent ainsi différentes actions constitutives de l’état d’amour et engendrant ce sentiment d’amour :

  • le mots gentils, compliments inattendus, mots d'amour, retenue dans les critiques,
  • le temps d'attention sans distractions,
  • les cadeaux,
  • soulager l'autre de tâches, accomplir certaines tâches par amour,
  • montrer son affection par le contact physique.

Éduquer c’est accomplir une transformation

En effet, l’éducation thérapeutique a par exemple pour objectifs de

  • modifier une croyance ou d’apporter une connaissance
  • de façon à modifier les comportements
  • de façon durable et, au mieux, transposable.

S’il n’y a pas de changement de croyance, même si le message a été fourni, il n’y a pas eu d’éducation !

En allant plus loin, s’il n’y a pas de changement de comportement pour le mieux, l’éducation thérapeutique n’a pas été efficace !

Analogie entre éducation thérapeutique et amour

De façon similaire à l’amour qui est une résultante d’actions d’aimer, l’éducation ou l’enseignement ne sont que des conséquences d'actions qui induiront une modification chez l'apprenant ou l'interlocuteur.

On ne peut se dire éducateur, pédagogue, formateur, enseignant, que lorsque nous réussissons à faciliter l’apprentissage. Il ne peut ainsi pas s'agir d'une posture ni d'une déclaration d'intention. Ce rôle d'éducateur apparaît comme une conséquence d'une mise en actes qui aboutissent à un résultat.

Il n’y a d’éducation ou enseignement que lorsqu’une transformation aura eu lieu chez l'interlocuteur.

Je considère que cette transformation peut se décliner sous différentes présentations :

  • un apport ou modification de connaissances (un savoir)
  • une mise en pratique ou un comportement différent (un savoir-faire ou savoir-être)
  • un sentiment d’avoir évolué, une perception d’une dimension nouvelle, une envie d’explorer plus (une prise de conscience)

Un éducateur a pour objectif de transmettre et réussir à provoquer au moins l’une de ces transformations. Un bon éducateur sera comme une bonne personne aimante. Cette dernière saura reconnaître ce que l’autre attend, saura donner sans forcément de retour.

Ainsi un bon éducateur saura guider et accompagner l’autre dans sa transformation.

Love is something you do for someone else, not something you do for yourself.

Aimer est une chose que vous faites pour l'autre, et pas pour vous-même.

Gary Chapman

Et finalement, en tant que soignants, n’avons-nous pas, tous, ce rôle d'éducateur ?

Enseigner – c’est-à-dire cette action essentielle qui consiste à transmettre une idée importante d’un esprit à un autre – est une des aptitudes de vie les plus importantes, et requise par chacun d’entre nous.

Chacun-e d’entre nous, quelle que soit son activité, a besoin de devenir un bon éducateur, car nos vies nous amènent constamment à transmettre à d’autres des informations cruciales, avec finesse et efficacité, jusqu’au plus profond de leurs esprits.

Traduction libre de How to be a good teacher - The school of life

Est-ce que cette analogie entre l'amour et l'éducation thérapeutique vous interpelle ? Comment cette vision de l'éducation thérapeutique vous touche-t-elle ? Voyez-vous les choses différemment ?

N'hésitez pas à partager votre réflexion en commentaire !

Les articles et nouvelles d'ABC Douleur

A travers ces articles, métaphores et histoires vécues (romancées et adaptées parfois), je vous partage des outils et réflexions sur la douleur.

Vous pouvez aussi vous inscrire pour recevoir les nouveaux articles d'ABC Douleur directement dans votre boîte mail, avec une petite note personnelle associée. 🙂

3 réponses à “L’éducation thérapeutique c’est comme l’amour”

  1. Certains points de cet article vous parlent ou vous touchent ?

    N’hésitez pas à partager vos réflexions et vos expériences en commentaire.

  2. Bonjour MARIE
    Depuis longtemps je voulais prendre le temps de répondre: oui je LOVE tes interventions, et cela enrichit le cœur que je mets à la tâche de médecin algologue et surtout thérapeute en gestion stress et douleurs.
    Le « coaching » de l’ET donne un fil d’Ariane pour que la personne puisse intégrer la vraie couleur de l’ET, l’amour, et la vivre comme un médecin intérieur qui fait son œuvre sans le dire autrement que de générer de l’amour en lui et pour les siens.
    Grand merci de nous partager cet élan de vie dans un domaine où la douleur pourrait y être contagieuse si nous ne veillons à demeurer Educateur de l’amour
    Florence

  3. Merci Florence pour ce message qui rayonne
    En effet face à un problématique aussi prenante qu’est la douleur, je crois que cette vision différente du problème peut être une piste prometteuse à la fois pour les patients mais aussi pour nous soignants.
    Au plaisir d’échanger à nouveau,
    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *