Recevez les nouvelles d’ABC Douleur
Oui ça m’intéresse !
douleur et allergie - réflexion ABC Douleur

La douleur comme une allergie ?

Cet article fait partie des nouvelles autour du changement de paradigme.

Parfois le problème à résoudre ne réside pas tant dans l’analyse ou les approches mais dans notre point de vue.

La façon dont nous voyons le problème est le problème.

Stephen Covey

Il est intéressant de revenir sur la notion d’allergie, son histoire et les différentes conceptions existantes, afin de faire un parallèle avec la douleur.

Je me suis inspirée du reportage Tous allergiques ? de Patrizia Marani.

L’allergie, notion d’apparition récente

Avant les années 1900, on voyait l’asthme, le rhume des foins ou l’eczéma comme des pathologies indépendantes.

Puis les notions de réaction allergique, d’allergène, de traitement antihistaminique ont progressivement été mises en lumière par la science. Il a alors avancé que chacune de ces conditions pathologiques pouvait entrer dans le cadre des allergies, c’est à dire faisant intervenir nos systèmes immunitaires.

L’allergie comme un dysfonctionnement ?

On pourrait considérer que l’allergie est un dérèglement du système immunitaire. En effet dans cette vision de la problématique, on pourrait considérer que le système immunitaire réagit trop à des éléments pourtant innocents du quotidien, comme le pollen ou certains aliments classiques.

Le système immunitaire nous protègerait ainsi par des processus qui impliquent réaction inflammatoire ou libération d’histamine.

Les conséquences physiques provoquent des actions et des réactions ayant pour but d’évacuer cet élément jugé allergisant (allergène) tels que le nez qui coule, l’éternuement, les yeux qui pleurent, des démangeaisons.

Malheureusement certaines réactions physiques peuvent être sévères comme le choc allergique (anaphylactique) où le corps entier se met à réagir face à l’agression.

Dans une vision classique, on considère que la pollution agirait en irritant les voies respiratoires les rendant plus sensible aux allergènes.

L’allergie comme une alerte sur nos conditions de vie ?

Une autre vision serait de considérer que l’allergie serait comme une sonnette d’alarme par rapport à nos conditions et notre environnement de vie. Dans cette présentation, déroutante pour certains, les personnes allergiques auraient, comme Cassandre, un rôle précurseur. Voir la condition des personnes allergiques comme une prédiction du futur de l’homme devrait alors nous inciter au changement.

En effet, certaines recherches mettent en avant que des facteurs épigénétiques influencent notre façon de réagir, par exemple au pollen.

Les facteurs épigénétiques sont des facteurs de l’environnement comme le taux d’exposition à tel ou tel produit chimique. Ces facteurs viennent modifier la façon dont notre ADN est décrypté. Il ne s’agirait donc pas d’une modification génétique liée à l’individu mais d’une modification influencée par l’environnement (souvent d’ailleurs initiée in utero ou dans l’enfance).

Dans cette vision, les chercheurs arguent que les pollens ont toujours existé et ne sont pas offensifs, mais le décodage (la lecture) faussée de notre ADN créerait une sensibilisation de notre système immunitaire. Ainsi celui-ci sur-réagirait pour nous protéger face à ces pollens pourtant sans danger.

Cette perception de l’allergie recentrerait complètement l’attention sur les facteurs environnementaux, tels les produits chimiques dans l’air et dans les objets qui nous entourent mais aussi le transfert de produits toxiques dans notre alimentation.

En plus de jouer sur le décodage de l’ADN, certaines de ces substances toxiques peuvent aussi agir en nous comme des hormones et déréguler cet autre système interne qu’est notre système hormonal.

Pour ce dernier exemple on connait les bénéfices d’un traitement antibiotique, mais on oublie parfois aussi les conséquences sur l’affaiblissement de nos défenses immunitaires, particulièrement au niveau intestinal.

Le traitement de désensibilisation consiste à introduire de très petites doses d’allergènes. Ainsi le corps s’y habitue progressivement et réagit de moins en moins.

Les parallèles entre allergie et douleur

Il est intéressant de trouver autant de similitudes entre la douleur et l'allergie :

  • l’histoire récente des avancées scientifiques,
  • les différentes visions du problème pouvant exister au sein de la communauté scientifique et grand public,
  • un phénomène qui déclenche des processus biologiques internes et qui enclenche des réactions externes, certaines pouvant être extrêmes,
    • la réaction à quelque chose de bénin qui est pourtant considéré comme agressif pour le corps (ex: pollen allergène ou contact douloureux),
    • ce qui entraîne une boucle de surprotection et de sensibilisation,
    • l'impact au fil du temps sur la vie personnelle et sociale, comme décrit dans la vidéo,
  • la balance entre vision d'un dérèglement du système et influence des éléments du contexte,
  • la vision singulière d'un phénomène d'alerte chez des personnes plus sensibles que la population générale. Dans cette vision nous serions tous des personnes potentiellement sensibles,
  • les techniques d'exposition graduelle utilisées en traitement,
  • l'importance d'un affinage de nos perceptions pour cibler ce qui est bon pour nous (ex : allergie au contact de la fraise ou pensée angoissante qui aggrave nos douleurs).

La prise de conscience de l'allergie qui limite la vie (un peu comme la douleur) - extrait Meurtres au paradis

« A cause des allergies, ma vie est très ennuyeuse. Quand on est allergique, on prend vite l’habitude de se protéger en permanence. Jusqu’au jour où votre vie se résume à essayer d'éviter à peu près tout. » Meurtres au paradis S9 E8

Est-ce que ces différentes visions de l'allergie et le parallèle avec la douleur vous interpellent ?

N'hésitez pas à partager votre réflexion en commentaire !

Les articles et nouvelles d'ABC Douleur

A travers ces articles, métaphores et histoires vécues (romancées et adaptées parfois), je vous partage des outils et réflexions sur la douleur.

Vous pouvez aussi vous inscrire pour recevoir les nouveaux articles d'ABC Douleur directement dans votre boîte mail, avec souvent une petite note personnelle associée. 🙂

Une réponse à “La douleur comme une allergie ?”

  1. Certains points de cet article vous parlent ou vous touchent ? Je sais qu’il peut être déroutant.

    N’hésitez pas à partager vos réflexions et vos expériences en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *