Recevez les nouvelles d’ABC Douleur
Oui ça m’intéresse !

La vision ABC Douleur

Partage croisé sur mon parcours, l'évolution d'ABC Douleur
et votre influence à tous sur cette progression

 

Ma vision pour ABC Douleur

Ma vision est de toucher tous ceux qui peuvent être intéressés, motivés, enthousiastes à l’idée de changer de vision de la douleur, et de leur offrir en français du contenu de qualité pour avancer et traiter la douleur.

Je crois que la douleur peut nous amener à mieux nous connaître. Au-delà de sa dimension accablante, profitons-en pour en apprendre plus sur nos fonctionnements internes et aussi pour mieux comprendre nos interlocuteurs.

Mon objectif avec ABC Douleur est ainsi de susciter les évolutions de paradigme qui permettront à plus de patients douloureux d’aborder leur douleur efficacement, soit individuellement, soit grâce à des thérapeutes sensibilisés et expérimentés.

 

Mon parcours et celui d’ABC Douleur

Je m’appelle Marie Bacelon.
Après des études d’ingénieur et des postes en expatriation ou encore à la SNCF, j’ai changé de métier pour être plus proche de l’humain. Je suis devenue kiné il y a plus de 10 ans.

Passionnée par la prise en charge de la douleur, j’ai affiné mes outils et mes prises en charge.

 

En 2012, bouleversée dans ma pratique par l’approche du Neuro Orthopaedic Institute, cet organisme australien reconnu au niveau international pour ses contenus sur la douleur, j’ai décidé de tout mettre en oeuvre pour diffuser plus largement leur travail au niveau francophone.

Pourquoi réinventer la roue, alors que leur contenu est attrayant, limpide, régulièrement réactualisé ?

 

Au fil des années, au sein d’ABC Douleur, je suis passée de la traduction de leurs formations pour professionnels, à la co-présentation. Depuis 2019, j’ai été accréditée comme instructrice francophone du NOI pour la formation Expliquer la douleur – Explain pain.

 

En parallèle, par les nouvelles d’ABC Douleur, je vise à mettre des mots et à rapprocher des expériences douloureuses d’événements communément vécus et analogues à la douleur sous certains aspects.

Ainsi, à la fois les particuliers en souffrance, mais aussi les accompagnants, les proches et les thérapeutes, qui eux ne peuvent qu’observer le vécu de l’autre, pourront avoir un langage commun et discuter de l’expérience douloureuse pour ensemble trouver des solutions.

Par l’intermédiaire des métaphores et réflexions que je développe dans les articles du blog et dans les newsletters, mon objectif est triple :

  • proposer des métaphores compréhensibles par tous, particuliers et professionnels de santé, et typiquement francophones,
  • susciter des émotions (parfois vives, jusqu’au rejet Shrug Emoji), parce qu’aucun apprentissage ou changement de vision ne peut se faire sans être touché, ni sans consciemment réfléchir, voire remettre en question ses positionnements,
  • créer du lien, comprendre, échanger, co-construire, s’enrichir mutuellement.

Voire même, je veux sensibiliser ceux qui voudront explorer plus en profondeur d’autres contenus proposés, et j’accompagne les avertis, dans leurs réflexions post-formation par exemple.

Si vous cherchez la recette miracle pour traiter la douleur, celle qui prend 2 min à lire et à appliquer, ça n’est pas ici !

Mais si vous cherchez l’approche qui révolutionne la vie des personnes douloureuses, vous êtes au bon endroit ! Elle requiert patience, constance et courage.

 

Votre implication et votre impact

Dans tout ce parcours, votre présence a toujours été indispensable.

Par vos échanges, vos commentaires, vos avis, vous m’aidez

  • à avancer au fil de ces étapes,
  • à trouver l’énergie de croire et de lancer des projets,
  • à recentrer mon énergie sur des projets cohérents avec ma vision initiale.

 

Ma vision est ce qui me guide, ma boussole.

                                              Vous êtes mon énergie, mon carburant.

 

Vous, personnes douloureuses qui, avec des étincelles dans les yeux, me déclarez

On ne m’avait jamais proposé cela, ça me semble tellement juste, je comprends enfin ce qui se passe et je m’approprie des outils. Ça ne change pas forcément ma douleur, mais ça m’offre un espoir, voire ça révolutionne ma vie !

Vous, parents, proches, amis de personnes douloureuses qui accompagnez et découvrez un peu plus à chaque fois ce que vit la personne douloureuse à vos côtés, qui comprenez mieux comment réagir et comment soutenir.

Vous, thérapeutes, accompagnants, professionnels de santé qui sortez de la peur d’être démunis, qui retrouvez espoir et envie d’accompagner ces personnes douloureuses vivant des situations souvent complexes.

 

> Plus sur mon parcours

> Plus sur l’histoire d’ABC Douleur